La Rose Musquée sauvage du Chili


rose-musquee

Arbuste sylvestre de la famille des rosacées, la Rose Musquée du Chili (Rosa Affinis Rubiginosa) se développe spontanément en climats tempérés et pluvieux. Préférant les terrains pauvres, l’arbuste pousse principalement dans la région Centre-Sud du Chili.

D’octobre à décembre, ses fleurs roses pâle ou blanches donnent naissance à des fruits d’un rouge intense, de forme ovale, contenant de nombreuses graines. A partir de ces graines, on obtient une huile très riche en acides gras polyinsaturés. Dans les années 80, un groupe de chercheurs de l’Université de Conception au Chili, mis en évidence la présence de 80% d’acides gras polyinsaturés dans l’huile de Rose Musquée.

Ces acides, dont les acides linolénique, linoléique et arachidique, sont des facteurs de nutrition essentiels pour la synthèse des prostaglandines, responsables de la régénération des membranes cellulaires et du renouvellement des tissus cutanés. pour les mécanismes de défense, de croissance, et pour d’autres processus biochimiques et physiologiques regardant la régénération des tissus. A travers une expérience médicale conduite sur des femmes âgées de 45 à 68 ans, ayant divers problèmes de peau, ce groupe de chercheurs a démontré l’incroyable efficacité de l’huile de Rose Musquée sur la régénération de l’épiderme.

Des applications (de I à 4 mois) ont également été faites sur un groupe de 90 personnes atteintes de brûlures, coupures, cicatrices chirurgicales ou abrasions. Chez 97% des personnes traitées, les résultats ont été significatifs. L’huile fut aussi testée sur des rides précoces. Après trois mois, les effets furent quasi miraculeux, les rides semblaient avoir été gommées.

Un véritable lifting naturel !

Son utilisation partout dans le monde depuis de nombreuses années. et ses effets avérés, permettent de constater que l’huile de Rose Musquée est un produit actif sur le développement des tissus cutanés, l’atténuation des cicatrices et vergetures, le vieillissement prématuré de la peau, les rides d’expression, les méfaits du soleil, les peaux sèches et abimées. D’autres recherches ont également mis en évidence son intérêt en usage interne pour la régulation du taux de cholestérol, la prévention des troubles hormonaux, et bien entendu, le rajeunissement de l’épiderme grâce à une répartition équilibrée entre les acides gras essentiels Omega 3 (36%) et Omega 6 (44%), que l’organisme ne peut pas fabriquer, indispensables à la constitution de la membrane cellulaire. On peut désormais se procurer l’huile de Rose Musquée sous forme de gélules à avaler. Il existe deux méthodes d’extraction de l’huile de Rose Musquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *